L’investissement responsable

La gestion de Ginjer AM est une gestion active, de conviction, fondée sur une approche innovante des risques de marchés. L’analyse extra financière de l’univers d’investissement est intégrée tout au long du processus de gestion.

  • Les portefeuilles de Ginjer Actifs 360 et de Ginjer Detox European Equity portent la marque d’une philosophie d’investissement basée sur des convictions fortes : ils sont concentrés sur 30 valeurs environ. La durée de détention de chacune d’elle est en moyenne de 3 à 5 ans.
  • L’allocation d’actifs (pour Ginjer Actifs 360) et la sélection de valeurs, se fondent sur une approche nouvelle de l’analyse des risques de marchés pour prendre en compte les effets des conditions actuelles de leur fonctionnement. Cette approche originale a donné lieu à la création d’un outil propriétaire : la Matrice.
  • L’analyse extra-financière est intégrée en amont et tout au long du processus d’investissement. Elle contribue à la définition des univers investissables, opère la sélection des émetteurs « best in class » et permet d’optimiser, in fine, les pondérations des titres dans les portefeuilles. Les critères ESG sont, au même titre que l’analyse des risques de marchés de la Matrice et l’analyse financière fondamentale, les paramètres déterminants du processus d’investissement.

La stratégie d’investissement responsable de Ginjer AM se fonde sur des convictions fortes :

  • Le climat est un sujet prioritaire. Dans ce cadre, l’accompagnement de la transition énergétique doit se penser intelligemment, en se fixant des objectifs à différents horizons, par le financement des acteurs qui affichent leur volonté de décarboner leurs activités et/ou d’investir la sphère de l’économie circulaire.
  • La mission sociétale confiée au secteur financier par les autorités politiques et par nombre d’initiatives privées, implique de ne pas se limiter à des démarches d’exclusion mais aussi d’accompagner la transformation des acteurs qui en démontrent la volonté et la capacité.

Elle est mise en oeuvre dans la politique d’investissement par un dispositif complet :

  • La politique d’exclusion
  • L’analyse des risques ESG – nature, ampleur et gestion – pour chaque émetteur de l’univers
  • La stratégie d’engagement et la politique de vote

Compte tenu de son univers d’investissement, larges capitalisations et obligations souveraines de l’Union Européenne, du Royaume Uni, de la Norvège et de la Suisse, Ginjer AM dispose des éléments nécessaires pour assurer l’intégration des données ESG à l’analyse de tous les titres de son univers. Les exceptions sont très marginales et souvent les conséquences temporaires d’opérations sur titres.

1. Notre approche

L’intégration des risques ESG dans le processus de sélection de valeurs passe par l’application d’une approche « best in class ». Elle est conduite par le traitement des données de deux fournisseurs de premier plan : Sustainalytics et Carbon4 Finance.

Les valeurs de l’univers d’investissement, constitué des composantes de l’indice STOXX Europe 600, sont classées, chacune au sein de son secteur d’activité mondial, selon ses pratiques en matière environnementale, sociale, et de gouvernance. Par pratiques sont entendues le niveau de risques ESG auxquelles elles sont exposées et les actions qu’elles conduisent pour les gérer. Si des controverses sont identifiées, cette analyse en tient compte.
Les valeurs européennes qui pourront être investies doivent satisfaire à une double condition :

  • Se positionner, au sein de leur secteur au niveau mondial dans les quarante premiers pour cent d’émetteurs pour ce qui concerne le niveau, la gestion et la maîtrise de leurs risques ESG.
  • Obtenir, sur une échelle de 0 à 100, une notation de la performance ESG de leur management supérieure à 45.

L’univers de départ est ainsi réduit, par cette sélection, de 20% à 25%.
Par construction l’intégration des données ESG à l’analyse couvre tous les titres de l’univers. Les exceptions sont très marginales et souvent les conséquences temporaires d’opérations en capital.

Surpondération des paramètres climatiques
La note de risques ESG de chaque titre sélectionné est, pour la construction du portefeuille, affectée d’un bonus ou d’un malus, reflet de sa note climat par le spécialiste Carbon4 Finance.
La construction du portefeuille est conduite sur la base de ce deuxième score composite, par itération, pour optimiser les pondérations de chacune des composantes dans le portefeuille.
L’objectif de ce processus d’optimisation est d’obtenir un portefeuille présentant une note de risques ESG consolidée inférieure à celle de son univers. Ce processus de construction permet de surpondérer les paramètres climat, conformément à la conviction forte de Ginjer AM. sur leur caractère prioritaire.

Site web créé par Advence Com 2023.

Vous pouvez consulter nos Mentions Légales. Le contenu utilisé sur ce site ne doit pas être reproduit, ni distribué, transmis, caché ou utilisé à l'exception d'une autorisation fournie par Ginjer AM.