Le 5:15 – Mai 2012

par | Mai 16, 2012

1/ Jusqu’à ces trois derniers jours, aucune contagion n’était décelée. Depuis, nos signaux se sont tendus sans pour autant rejoindre en volume et en puissance les niveaux de la période précédente de contagion (été 2011). De plus, les volatilités implicites, qui représentent notamment un élément d’analyse du risque pour le niveau des options, ne montent que marginalement au regard des problèmes.

2/ En effet, tous les sujets anxiogènes deviennent concrets avec un cas pratique de sortie d’un pays de la zone euro. Nous basculons dans un environnement ou tous les risques projetés sont énumérés et où chacun calcule ses pertes maximales. Les interventions et les pare-feux vont être testés ou renforcés (échéances de juin).

3/ Plusieurs éléments permettent de nuancer une photographie instantanée dépressive et de garder confiance en l’avenir, même proche. Nous observons notamment en « intraday » des inversements de tendance très brutaux et uniquement conditionnées par des éléments mineurs ou des déclarations politiques intempestives.

4/ En cette phase de risques extrêmes, les investisseurs guettent des interventions significatives.

5/ L’arc se tend sans que la corde ne rompe. L’imminence d’une coordination globale des banques centrales mondiales et des politiques dans leur communication se précise (comme évoqué lors des deux précédents « 5/15 »). Le rééquilibrage s’il devait se réaliser sera tout aussi brutal. Nous conservons notre delta de 30 sur Ginjer Actifs 360.

Consultez nos 3 dernières actualités

ÉCRIVEZ-NOUS

Vous êtes intéressé par l’approche de Ginjer AM et souhaitez en savoir plus ? Contactez Ginjer AM qui vous répondra rapidement.

6 + 8 =

Site web créé par Advence 2016.

Vous pouvez consulter nos Mentions Légales. Le contenu utilisé sur ce site ne doit pas être reproduit, ni distribué, transmis, caché ou utilisé à l'exception d'une autorisation fournie par Ginjer AM.