Dans un cadre géopolitique de plus en plus tendu, il nous apparaît important de communiquer succinctement à propos de l’impact des évènements en cours sur nos signaux

par | Août 28, 2013

1/ pas de nouvelle tension sur les pays de la zone euro dans notre matrice de risques. Les niveaux restent au plus bas de ces 18 derniers mois. Même les inquiétudes italiennes récentes n’ont pas fait bouger les risques intrinsèques du pays,

2/ pas de nouvelle tension sur les secteurs cycliques et bancaires. Nous restons sur les niveaux observés au mois d’aout dans une tendance moyen terme de réduction du risque (niveau 2 pour les bancaires sur une échelle de 0 à 5 ; frontière 2 à 3 pour les cycliques).

L’imminence d’une intervention en Syrie fait naître une nervosité légitime. Il est important de revenir à des éléments factuels d’analyse des risques, et davantage encore de bénéficier d’une lecture des interactions générées par des flux optionnels (options de ventes actions, taux, matières premières).

Au moment où nous parlons, la recrudescence des inquiétudes ne crée pas d’inversion dans la dynamique de notre analyse des risques et ne milite pas pour une couverture de nos expositions.

En conséquence nous maintenons à ce stade notre allocation.

Consultez nos 3 dernières actualités

ÉCRIVEZ-NOUS

Vous êtes intéressé par l’approche de Ginjer AM et souhaitez en savoir plus ? Contactez Ginjer AM qui vous répondra rapidement.

7 + 7 =

Site web créé par Advence 2016.

Vous pouvez consulter nos Mentions Légales. Le contenu utilisé sur ce site ne doit pas être reproduit, ni distribué, transmis, caché ou utilisé à l'exception d'une autorisation fournie par Ginjer AM.